Ustensiles de cuisine : quels matériaux pour une cuisson saine ?

Aucune réactionPublié le 30 janvier 2023

Ustensiles de cuisine : quels matériaux pour une cuisson saine ?

Avant, vous vous contentiez de faire la cuisine sans vous soucier du matériau de vos ustensiles ? Maintenant, sachez qu’utiliser un faitout en cuivre ou en inox change radicalement le goût de vos plats, mais aussi compte de nombreux autres avantages. Découvrez-les ici et apprenez à choisir les meilleurs matériaux pour vos ustensiles.

Pourquoi faire attention aux matériaux de nos ustensiles de cuisine ?

Le choix des matériaux de nos ustensiles de cuisine et en particulier ceux dédiés à la cuisson importe grandement, un peu comme quand on choisit sa machine à café. Pourquoi ? Parce que s’ils sont toxiques, ils affecteront votre santé tôt ou tard.

Il se peut que tels quels, ils ne représentent pas de danger potentiel. Toutefois une fois ceux-ci soumis à la chaleur, des particules dangereuses peuvent s’en détacher et contaminer vos préparations. Sélectionnez alors minutieusement les matériaux de fabrication de vos incontournables en cuisson qui sont :

  • Une cocotte,
  • Une poêle antiadhésive et épaisse,
  • Un plat à gratin,
  • Une panoplie de moules à tartes et à gâteau,
  • Un lot de casseroles,
  • Un wok (si vous aimez la cuisine asiatique et les plats sautés),
  • Un barbecue,
  • Des plats et des moules allant au four.

Trouvez tout ce dont vous avez besoin sur une boutique comme boutiquedelacuisine.com

Outre la question de la toxicité des ustensiles de cuisson, en choisissant le bon, vous pourriez bien faire quelques économies sur votre consommation énergétique. Certains chauffent effectivement plus vite que d’autres, vous épargnant de cuire vos plats à feu vif par exemple selon le temps de cuisson et la puissance requise.

Certaines cuissons doivent respecter des températures précises, à quelques degrés près. Autrement, il se peut que vos plats ne cuisent pas correctement ou qu’au contraire, ils crament. Certains pourraient être un peu trop secs ou au contraire contenir trop de jus. Vous voyez alors combien le choix de vos ustensiles de cuisson compte si vous voulez cuisiner comme un chef et vous préparer des plats gourmands et sains à votre entourage et à vous.

Wok

Quels matériaux privilégier pour vos ustensiles ?

Le cuivre

Il a toujours et depuis longtemps été le matériau de prédilection des cuisiniers professionnels et amateurs. On l’affectionne pour son esthétique, mais aussi sa capacité à répartir la chaleur uniformément sur toute sa surface.

Cela dit, au fur et à mesure que vous préparez des plats salés à l’intérieur, comme il est oxydable, de minuscules dépôts de cuivre en contaminent le contenus. Ces derniers finissent par avoir des effets négatifs sur votre santé. Le cuivre est aussi difficile d’entretien, car il faut l’étamer à base d’inox ou d’étain tous les trois ans pour éviter de nouveau les dépôts.

L’acier inoxydable

On retrouve l’acier inoxydable, plus communément appelé inox, dans les couverts, les batteries de casseroles et les poêles. Prenez-en dans des proportions 18/10, c’est-à-dire des versions qui contiennent du nickel (composant qui donne à ces ustensiles tout leur brillant). Ils ont aussi l’avantage de ne pas coller et d’être très faciles à nettoyer.

N’hésitez donc pas à vous procurer une batterie d’ustensiles dans ce matériau. Il répartit de manière homogène la chaleur et garantit à vos plats de cuire correctement sans les brûler d’un côté ou de l’autre. Effectivement, consommer des plats noircis à certains endroits peut entrainer l’apparition de cancer à force.

La fonte

On rencontre souvent la fonte dans l’univers de la cuisine. De nombreuses cocottes pour mijoter en sont essentiellement constituées sans oublier les fours et les pierres servant à enfourner les pizzas au feu de bois. Tout cela parce qu’il conserverait et diffuserait la chaleur mieux que ses homologues. En parlant de four, voici quelques astuces pour nettoyer le vôtre facilement.

Ombre au tableau : la fonte pèse beaucoup plus que les autres matériaux (ce qui est tout de même une preuve de sa robustesse). Cet alliage de fer et de carbone s’oxyde beaucoup aussi. On doit alors y appliquer régulièrement de l’huile.

C’est pourquoi de nombreuses marques d’ustensiles de cuisine ont développé des formules de fonte émaillé, contenant moins de carbone et plus saines pour la santé des consommateurs. Prêtez tout de même attention à la composition de l’émail, car parfois il peut s’avérer toxique.

Vous l’aurez compris, tous les ustensiles susceptibles de contenir du cadinium, de l’aluminium seul, du plomb ou du téflon (ou PTFE), du PFOA (qui est une colle pour fixer le téflon) sont à proscrire. Des études ont même prouvé que le Téflon pouvait entrainer la grippe à cause de ses particules volatiles. Ces dernières se déploient dans toute la cuisine 5 minutes après que l’ustensile ait atteint les 230 à 350 °C. Vous pourriez aussi attraper des migraines ou même vous sentir fiévreux.

Plaque four

Et pour vos moules alors ?

La silicone

Sur le marché des moules à tartes et des gâteaux, le silicone règne en maitre. En noir, en rose et dans d’autres couleurs et d’innombrables formes, c’est le meilleur conducteur de chaleur qu’on ait vu jusqu’ici. Comme il n’adhère pas et est ultra souple, on démoule facilement n’importe quel gâteau à l’intérieur : muffins, gâteaux classiques, etc. Il suffit en effet de retourner cette enveloppe flexible comme on le ferait avec le manche d’un vêtement pour en sortir nos petites gourmandises.

Le silicone alimentaire contient du silicium, du platine et parfois du peroxyde. Ce dernier est considéré comme toxique à partir de 260 °C et relâche des substances indésirables dans vos petits déjeuners et vos desserts. Contrairement au platine qui résiste mieux, même à cette température.

Vérifiez donc la provenance et la composition de vos moules en silicone auprès du fabricant avant de les ajouter à votre panier, surtout s’il s’agit de modèles très abordables. Si possible, testez-les à la livraison. En pinçant le moule, dans le cas où une poudre s’en échapperait, il a de fortes chances de contenir du peroxyde : alors déconseillé.

Le fer blanc

Les moules en fer blanc restent tendances à cause de leur côté écologique. Effectivement, il contient très peu de carbone (moins de 1 %) : cet alliage en acier recouvert d’étain est tout ce qu’il a de plus sain. Le petit souci, c’est au niveau de la répartition de la chaleur. Elle n’est pas très homogène.

Quant aux moules à gratins, il n’y a rien de tel que le verre et particulièrement le Pyrex. Pourquoi le Pyrex ? Parce qu’il supporte des températures allant jusqu’à plus de 300 °C. On peut également l’envoyer au congélateur sous une température de -20 °C sans souci. Veillez juste à ce que le vôtre ne contiennent pas de bisphénol A (BPA).

Publier un commentaire

Actu & Détente

Le monde de l'hôtellerie et de la restauration est toujours en quête de nouveau talent
Comment allumer un four à pizza à bois ?
Boire du café pour prévenir contre les AVC
Recette de gâteau au café
Comment se confectionner la tasse parfaite de thé vert ?

Recherche