Histoire des crêpes françaises

Aucune réactionPublié le 28 novembre 2022

Histoire des crêpes françaises

Les crêpes sont l’un des plats les plus célèbres de la cuisine française. Les crêpes sont similaires aux pancakes, non seulement par leur forme mais aussi par leur mode de cuisson. Elles sont très fines, généralement fabriquées à partir de farine de blé, d’œufs et de lait. C’est un aliment de base en France, mais sa popularité s’est répandue dans le monde entier. Elles se déclinent avec des recettes salées et sucrées, il y en a pour tous les goûts.

C’est un plat très apprécié des enfants et des plus grands. D’ailleurs, de nombreux parents qui apprennent à leurs enfants à faire la cuisine, font des crêpes ensemble pour commencer. C’est nettement plus facile à réaliser qu’un cake design.

Origine

Le mot crêpe dérive du mot latin « crispus » ou « crispa », qui signifie « frisé » ou « bouclé ». Elle est originaire de la région nord-ouest de la France appelée Bretagne. Cette région de France est connue pour avoir un temps pluvieux, ce qui la rend également populaire pour ses cidres qui permettent de se réchauffer. En Bretagne, les crêpes sont généralement servies avec du cidre.

La pâte à crêpe française originale est faite de farine de blé et a généralement un goût sucré. Les crêpes à base de farine de sarrasin, appelées « galettes », ont été inventées après que les croisades ont apporté le sarrasin en France et ont une saveur salée. Une pâte faite à partir de 100% de farine de sarrasin est sans gluten, ce qui permet aux personnes allergiques au gluten de manger des crêpes.

La dénomination « Crêpe Suzette »

L’origine du nom « Suzette » dans crêpe Suzette est controversée. Certains disent que le chef français Henri Charpentier est le créateur de cette authentique gourmandise qui est une variété savoureuse de crêpe. C’est en 1895 que le prince de Galles – le futur roi Edward VII – dîne au Café de Paris de Monte Carlo à Monaco. Au cours de cette soirée, le prince de Galles a demandé une crêpe de luxe. Le chef Henri Charpentier a alors préparé une crêpe, l’a recouverte d’oranges et de brandy et l’a allumée, créant ainsi la crêpe emblématique. On pense que ce plat doit son nom à une invitée du prince (Suzette), d’où son nom de crêpe Suzette.

Mais il existe une autre version de cette histoire. Selon l’histoire d’Henri Charpentier lui-même, il a déclaré avoir fait ce plat par erreur. Il était en train de préparer le dessert lorsque celui-ci a été accidentellement brûlé. Il pensait que le plat était totalement gâché. Il l’a goûté et a pensé que c’était le goût sucré le plus délicieux qu’il ait jamais goûté. Il le servit au prince de Galles qui lui demanda le nom du plat qu’il avait mangé avec beaucoup de délectation. Charpentier lui dit qu’il devait s’appeler « Crêpe Princesse ».

Le prince pensa que la crêpe était un compliment qui lui était destiné, mais il fut protesté avec une férocité moqueuse parce qu’il y avait une dame présente. La dame se leva et fit une révérence au prince. Pour apaiser la dame, le prince suggéra de changer le nom de la crêpe Princesse en crêpe Suzette.

Selon d’autres sources, le plat aurait été nommé en l’honneur de l’actrice française Suzanne Reichenberg, qui travaillait sous le nom de Suzette. Reichenberg est apparue dans la Comédie Francaise, un théâtre en France, où elle joue le rôle d’une femme de chambre en 1897. Elle a une scène où elle servait des crêpes sur scène. Le propriétaire du restaurant Marivaux, Monsieur Joseph, fournit les crêpes qu’il décide de flamber pour attirer le public et garder le plat au chaud pour les acteurs qui le consomment.

Journée nationale des crêpes

Le 2 février en France est considéré comme une fête nationale. C’est une célébration connue sous le nom de « Journée des crêpes » ou « Le Jour de la Crêpe » et il s’agit davantage d’une coutume familiale que d’une célébration religieuse. Le 2 février, on célèbre également « La Chandeleur », qui signifie « le retour de la lumière ». Elle commémore la saison où l’hiver sombre se termine et où la lumière du printemps arrive.

À l’époque médiévale, les paysans offraient des crêpes à leurs seigneurs féodaux pour symboliser leur loyauté et leur amitié. Ils croyaient également que le fait de manger beaucoup de crêpes pour finir le stock de blé de la récolte passée leur apporterait une fortune pour la nouvelle récolte de l’année à venir.

Pendant cette journée, selon les légendes, si vous faites un vœu en tenant une pièce de monnaie sur votre main pendant que vous faites cuire une crêpe, de l’autre côté, votre vœu sera exaucé. Il est également dit que vous aurez une année prospère.

crepe

Crêperies

Les crêpes sont maintenant préparées dans des crêperies de type fast-food ou street-food. Une crêperie peut être un restaurant à emporter, une échoppe ou un café. Paris possède une rue où des vendeurs proposent des crêpes côte à côte. Les Parisiens et les touristes se pressent sur ces étals pour prendre un déjeuner ou un en-cas rapide.

Les crêperies sont courantes en France, mais elles sont également populaires en Europe, dans certaines régions des États-Unis et à Tokyo au Japon. Les crêperies sont également courantes au Canada, notamment au Québec, une province canadienne, en raison de la forte influence française dans la région. Dans la ville de Quimper, un musée est consacré à l’histoire de la crêpe. Il se trouve sur la « Place au Beurre ».

Crêpes modernes

Au fil du temps, les crêpes ont connu de nombreuses variations, de nombreux pays proposant des crêpes. On peut la déguster avec du caramel salé, de la confiture de fruits, du chocolat noir fondu, de la feta, du fromage de chèvre, du sucre, du miel, des champignons ou des noisettes au chocolat. Elle peut être remplie de plusieurs façons, mais elle reste le plat mince comme du papier qu’elle a toujours été. Depuis le XXe siècle, les crêpes peuvent être fabriquées avec de la farine blanche au lieu de la farine de blé ou de sarrasin, mais elles sont toujours cuites de la même manière.

De nos jours, il est devenu encore plus simple de préparer ce délicieux plat ou accompagnement grâce à une crêpière comme ce que l’on peut voir ici : https://avis-crepiere.fr/. Il est possible d’en concocter de petite taille, de plus grande taille, à l’aide d’appareils faciles à utiliser et qui se rangent facilement dans un placard.

Publier un commentaire

Actu & Détente

Comment préparer un smoothie gourmand à la banane ?
Les 5 cafés incontournables dans le 19e arrondissement de Paris
Découvrez nos 4 recettes de pâtes au café incroyables !
Refaire sa cuisine de A à Z : les étapes que vous ne devez pas négliger
Trouver de l'inspiration pour décorer son café

Recherche