La « Macchinetta » une façon traditionnelle mais efficace de faire du café

Aucune réactionPublié le 5 février 2018

La « Macchinetta » une façon traditionnelle mais efficace de faire du café

La cafetière italienne est tout un symbole ; elle est même la première image qui vient à l’esprit lorsque l’on pense à la typique machine à café de Grand-mère (qui à juste titre sait faire un bon café). Et c’est normal, car bien que datant de 1933, la cafetière italienne n’a rien perdu de sa popularité. Le marque « Bialetti », du nom de son inventeur, reste même une des plus vendue au monde.

D’une intensité à mi-chemin entre l’expresso et le café filtre, le « Moka », produit par la cafetière italienne, est parfaitement équilibré et riche en arômes. C’est aussi un des café les plus économique et facile à préparer.

Objet design et emblématique, qui gratifie la cuisine d’une touche Art déco, nous vous présentons la « macchinetta ».

Son fonctionnement

La cafetière italienne est composée de 2 compartiments séparés par un filtre dans lequel on dépose la dose de café moulu (ou spécial Moka). Le réservoir inférieur contenant l’eau va chauffer et faire monter celle-ci progressivement sous forme de vapeur en pression. Elle va alors traverser et s’imprégner de tout le café contenu dans le filtre, avant de remonter par le conduit central appelé « la cheminée ».

En dernière étape, le liquide devenu du café retombe dans le compartiment du haut. On sait que le café est prêt à l’odeur savoureuse répandue par la fumée qui s’échappe du bec qui sert à servir le café.

Une préparation simple et rapide

La « macchinetta » reste un des meilleurs moyens de préparer un savoureux café, rapidement et à moindre coût. Il suffit de bien respecter les étapes suivantes :

  • Mettre de l’eau dans la partie du bas jusqu’au trait (minérale de préférence pour préserver l’arôme)
  • Choisir un café spécial « Moka » à la mouture adaptée et le déposer dans le filtre (sans le tasser)
  • Visser les 2 parties de la cafetière (c’est à ce moment que se produit le parfait tassage du café) et la mettre à feu moyen
  • Tentez de baisser le feu au fur et à mesure que le café monte afin de le garder en contact plus longtemps avec le filtre (cette technique représente tout l’art de la préparation)
  • Retirer la machine du feu dès les premiers bruits d’ébullition afin de ne pas brûler le café

Comment choisir sa cafetière italienne ?

Macchinetta vonshef

Avec un système mécanique commun, la qualité du café produit est sensiblement le même pour toutes les cafetières italiennes. La différence se situe au niveau de la qualité du matériel de fabrication, garant de longévité.

Pour quelques euros de plus, préférez l’inox aux éléments plastiques ; même si votre investissement de départ est plus élevé, vous aurez une cafetière italienne plus résistante, et au final plus rentable.

Vérifiez également bien que votre cafetière italienne est compatible avec votre gazinière. Seules les cafetières en aluminium ne sont pas compatibles avec les plaques à induction ; pour le reste (inox ou autres matériaux) vous n’aurez pas de soucis quelques soient les plaques (électriques, vitro, inductions) ou réchaud.

Voici une sélection de cafetières compatible induction.

A noter que l’aluminium étant meilleur conducteur thermique, la préparation est plus rapide.

Un entretien rapide et économique

Se nettoie simplement mais il vaut mieux le faire après chaque utilisation afin de prolonger sa durée de vie et la qualité du café.

Le secret : n’utilisez aucun produit ! Rincez simplement la cafetière avec de l’eau chaude ; cette méthode maintiendra votre cafetière nickel et permettra de conserver l’odeur à café.

Bref, à l’heure de vous acheter ou d’offrir une nouvelle cafetière, ne vous tournez pas forcément vers une de ces machines dernier cri ; il est vrai que ces appareils à capsules sont esthétiques, mais ils reviennent cher et ne sont pas adaptés pour de grandes quantités. C’est pour cette même raison qu’ils ne sont pas écologiques et un peu contraire aux principes  environnementaux.

Ce qui n’est pas le cas de notre bonne vieille « macchinetta » à qui l’on ne trouve que des qualités.

Et si la nouvelle mode se trouvait dans un retour aux traditions ? Histoire de retrouver le bon goût du café maison comme seule la cafetière italienne sait faire…

Publier un commentaire

Actu & Détente

Mon avis sur la friteuse sans huile Seb Actifry Express
Une idée de cadeau originale : le chocolat personnalisé
Les bonnes raisons d'avoir une cafetière Senseo à la maison
Le Senderens contre-attaque
Les 5 cafés incontournables dans le 19e arrondissement de Paris

Recherche